MUTATION DU VISIBLE, 2013-15
Graphite sur papier, 56/56cm

Mutation du visible prend la forme d’un récit graphique qui retrace au graphite, l’histoire non-linéaire des imaginaires, des observations et explorations spatiales qui ont transformé notre perception de la lune. Ce projet est développé depuis 2015 dans le cadre dun résidence d'artiste hors les murs à Observatoire de l'Espace, CNES, Paris.


D'après Lunar Reconnaissance Orbiter, Graphite sur papier, 56/56cm


D'après la Mission Soviet Luna 3, Graphite sur papier, 56/56cm


D'après J W Draper, Graphite sur papier, 56/56cm


D'après Galilée, Graphite sur papier, 56/56cm


D'après Pareidolia, Graphite sur papier, 56/56cm

Bien que visible à l’œil nu, depuis la naissance de l’homme, le symbole, la nature et le rôle de la lune se sont transformés à travers les siècles et les cultures. Le premier dessin explore une des plus anciennes visions de la lune, une image anthropomorphique: la paréidolie de la silhouette d’un homme qui nait des ombres crée par le relief lunaire. Ce dessin est né d’une immersion au cœur des différents mythes cosmogoniques mais, aussi de la trace de l’inquiétude des premières civilisations face aux ombres lunaires, alors que tout ce qui se trouvait à sa frontière, devait être le signe d’une perfection divine.
Les dessins suivants interrogent le rôle joué par les instruments d’optique du XVIe au XIXe siècle mais aussi par l’exploration spatiale dans une certaine rupture des imaginaires face à l’inconnu dévoilé. La nouvelle série de dessins conçue pour l’exposition Fabuler des mondes explore quant à elle les moyens empruntés par la fiction pour dépasser les limites du réel et « inventer d’autres points de vue d’où décrire le monde »

Anaïs Tondeur développe actuellement ce projet dans le cadre d’une résidence d’artiste hors-les-murs au Centre National des Etudes Spatiales, à Paris.


LISTE DES PROJETS ____BIOGRAPHIE____ CONTACT